Bruxelles - Le Bunker Ciné-Théâtre - 66a rue des plantes -1210 Bruxelles - Le Bunker Ciné Théâtre - 66a rue

 
PROJECTION - CONCERT
DIMANCHE 1 FEVRIER 2015




15H30

Projection, réflexions et débat sur le sujet des prisons (15H30)

Avant de faire la fête, d’écouter du bon rock et de boire des super cocktails en soutien à Kird, on vous propose de réfléchir un peu sur le sujet des prisons : personne ne conteste qu’elles sont déshumanisantes (la Belgique vient d’ailleurs d’être condamnée à ce propos) mais sont-elles seulement efficaces ?

Afin de se faire une idée de la vie quotidienne dans la maison d’arrêt de Forest, un film sera projeté vers 15H30. Franck nous présentera ensuite les chiffres relatifs aux caractéristiques de la population carcérale ainsi qu’au taux de réincarcération des détenus avant que Laurent nous fasse part de ses réflexions à propos de l’(in-)efficacité des prisons.

Franck Dumortier est chercheur au CRIDS (Centre de recherches informatique, droit et société) à l’Université de Namur dans l’unité « libertés dans la société de l’information ». Ses recherches se focalisent sur les aspects juridiques des technologies de surveillance dans leurs rapports, d’une part, avec le droit à la protection de la vie privée et, d’autre part, avec des intérêts sécuritaires tels la lutte contre la criminalité informatique ou celle contre le « terrorisme ».

Laurent de Sutter est professeur de théorie du droit à la Vrije Universiteit Brussel. Il est l'auteur de plusieurs livres portant sur les liens entre normes, sexualité et transgression. Le dernier en date : "Métaphysique de la putain" (Léo Scheer, 2014). Il dirige aussi les collections "Perspectives Critiques" (Puf) et "Theory Redux" (Polity Press).

18H00

Kird vient de passer quelques mois en prison. On a été le voir, on a découvert le monde carcéral, on s’est rendu compte de ce que c’est, être privé de liberté. C’est trash, c’est dur, c’est déshumanisant.

Kird est chez lui : il attend son procès avec un bracelet électronique qui ne lui permet pas de sortir.

Nous, on s’est dit que ce serait cool de ne pas laisser un pote dans la merde. Et qu’on aimait bien le rock n’roll, boire des coups et puis rigoler. Alors, on a organisé un truc pour faire tout ça en même temps.

Pour l’aider, réfléchir sur la prison, écouter du rock n’roll, rigoler, faire tout ça en même temps, il suffit de venir : toutes les thunes des entrées, c’est pour lui. Si vous voulez l’aider encore plus, il suffit de boire : celles du bar à alcool aussi. Plus tu bois, plus tu aides !


Concerts
Coolcoolbite : http://coolcoolbite.bandcamp.com/releases

The Dyson's :
Fin 2011, quatre amis forment the Dyson's.
Après un an de répétitions, les premières compositions émergent ainsi que le slogan : "We are the Dyson's and we play punk and fuck**g broll!!!"
Le groupe enchaîne les concerts.
C'est en 2014 que l'EP "Because we suck" sort et le groupe continue de cracher sur la société, les règles et les stéréotypes!
http://thedysons.bandcamp.com/

Slovenians
Animés par le bon gros son, la rage, l’amour, la bière et autres réjouissances, ces cinq là (après quelques changements de line up – Kird, d’ailleurs, fut le premier à y donner de la voix) ont trouvé godasse à leur pied en mélangeant leurs influences rock n’ roll- garage-punk-hardcore et des pintes. Dans la moiteur de l’Atikoglu, ils tentent de canaliser tout ce joyeux bordel et accouchent de morceaux bruts et incisifs, composés dans l’urgence et la déflagration sonique. S’ensuivent une série de concerts éthyliques et une démo 4 titres, bientôt disque d’orge, enregistrée et mixée au Studio Six par Nicolas Vandeweyer. Slovenians, c’est un peu comme les cinq doigts de la main ou les douze salopards sauf que c’est pas ça !



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement